Exposition Sola Scriptura

Melissa ​livermore

melissajoylivermoreart.com
Fils​ ​par​ ​Fils
La ​persévérance, ​un ​thème ​récurrent
Touchant ​à ​l’inconnu, ​cherchant ​avec ​ferveur ​la ​clarté
Je ​me ​rappelle ​de ​me ​tenir ​en ​silence
De ​m’ ​éloigner ​du ​chaos ​et ​d’écouter
La ​déconstruction, ​fil ​par ​fil
L’espace ​où ​la ​persévérance ​et ​le ​silence ​serencontrent
Ici ​je ​saisis ​la ​transformation.

Hope ​Curran

Hopefolio.com
Daily ​Bread/ ​Pain ​Quotidien
Photographie ​sur ​plexi, ​poème ​sur ​papier ​fait ​à ​la ​main, ​filsde ​cheveux
Entre ​noir ​et ​blanc, ​la ​lumière ​brille. ​La ​photo ​a ​été ​prise pendant ​un ​temps ​plein ​d’épreuves ​dans ​ma ​vie. ​Ce ​sont ​les mains ​de ​quatre ​amies ​pendant ​une ​séjour ​dans ​le ​sud ​en hiver. ​Le ​soleil ​crée ​le ​contraste. ​Le ​poème ​exprime ​la simplicité ​et ​le ​besoin ​du ​pain ​quotidien ​- ​une ​métaphore pour ​le ​travail ​dans ​les ​champs ​spirituels, ​le ​monde ​qui ​n’a pas ​encore ​la ​lumière ​et ​l’espoir ​de ​la ​vie ​en ​relation ​avec ​le Créateur. ​C’est ​le ​pain ​quotidien, ​qui ​est ​la ​parole ​de ​Jésus qui ​nourrit ​l’âme.

Jacques ​Guggenheim

Au​ ​commencement​ ​Dieu​ ​créa
Tu​ ​m’as​ ​vu​ ​dans​ ​la​ ​détresse
Peintures ​sur ​bois
10cmx50cm
Jacques ​est ​un ​juif ​qui ​a ​reconnu ​que ​Jésus ​est ​le ​sauveur annoncé ​par ​Moïse ​dans ​les ​psaumes ​et ​les ​prophètes. ​Il travaille ​avec ​l’association ​“Juifs ​pour ​Jésus” ​et ​l’association “Berger ​d’Israël.” ​Il ​travaille ​sur ​le ​sens ​de ​mots ​en ​hébreux

Sandrine ​Awong

sandrineawong.com
Hors​ ​d’Égypte
Huile ​sur ​toile
Hors d’Égypte est une œuvre où l’emblématique verset d’Exode 20.2, le prologue du décalogue, apparaît au travers du ​chevauchement ​des ​couches ​de ​peinture ​jaune ​et ​rose.
Le texte, rédigé en paléo-hébreu (IXe siècle av. J.-C.), ainsi que les jeux de transparence et de superposition floue évoquent ensemble le sentiment d’espérance qui naît de la remémoration de la délivrance du peuple hébreu. En effet, si le texte est à peine visible, la mémoire de celui-ci envahit néanmoins la surface de la toile. Notre regard, noyé dans ce brouillard lumineux, devine en son sein la parole disséminée.
Elle flotte dans une sorte d’apesanteur abstraite, comme la voix rassurante d’un dieu qui chuchote au cœur. Dans cette toile minimaliste, c’est la fragilité et l’évanescence de cette apparition ​en ​suspens ​qui ​sont ​l’essentiel ​à ​voir.

Ji-Soo ​AHN

Elevation​ ​I,​ ​II,​ ​III
Huile ​sur ​toile, ​art ​d’imprimé
Après ​la ​naissance ​physique, ​nous ​exprimons ​la ​renaissance spirituelle. ​Je ​représente ​cette ​spiritualité ​invisible ​de ​l’être ​à travers ​le ​visible. ​L’ascension ​dans ​mes ​œuvres ​symbolise une ​ascension ​de ​l’esprit ​d’homme. ​Je ​m’inspire ​de ​la renaissance ​spirituelle ​de ​la ​Bible ​de ​l’histoire ​entre ​Jésus ​et Nicodème ​(Jean ​3:4-5). ​Nicodème ​a ​dit ​à ​Jésus ​: ​« ​Comment peut-il ​naître ​quand ​il ​est ​vieux ​? ​Peut-il ​rentrer ​dans ​le ​sein de ​sa ​mère ​et ​naître ​? ​». ​Jésus ​lui ​a ​répondu ​: ​« ​En ​vérité, ​en vérité, ​je ​te ​le ​dis, ​si ​un ​homme ​ne ​naît ​de ​nouveau, ​il ​ne ​peut entrer ​dans ​le ​royaume ​de ​Dieu. ​»

Eduardo ​Sampaio

Eduardosampaioart.com
Reformation​ ​Origin
Huile ​sur ​toile
Mon ​travail ​est ​inspiré ​par ​la ​scène ​historique, ​ou ​Martin
Luther ​place ​ses ​thèses ​sur ​la ​porte, ​la ​fondation ​de ​la réforme ​protestante…

Nucia ​Beldineau

beldineaunucia@gmail.com
Voie​ ​Lactée​ ​nouvelle
Acrylique ​sur ​toile
“Cette toile représente la nouvelle Jérusalem, la Promise, la Fiancée de Dieu, descendant des cieux.
Elle est symbôlisée par l’or et plusieurs pierres précieuses qui forment un tout. L’or et les pierres précieuses sont représentés par une couleur qui se reflète dans l’espace.
D’où ces éclats de couleur éparpillés sur la toile.
Une ​forme ​de ​Poisson ​se ​dessine ​autour ​de ​la ​nouvelle Jérusalem. Parallèle avec le retour du Christ-Jésus, l’Epoux attendu. Son éclat se réfère à un soleil nouveau, Soleil de
Justice qui le symbôlise dans les Ecritures Bi- bliques.
La nouvelle Jérusalem brille de mille feux à la lumière du
Christ-Jésus tant attendu. “

Donna ​Heslon

CLAVUS​ ​ANNI
Céramique ​et ​média ​mixte
Pour ​certaines ​civilisations ​antiques, ​le ​martèlement ​d’un clou ​signifiait ​la ​finalité ​du ​destin. ​Pour ​les ​premiers ​Grecs, « le ​clou ​était ​un ​symbole ​de ​l’inexorabilité ​du ​destin ​et ​de ​la mort, ​en ​tant ​qu’une ​partie ​de ​la ​vie. » ​Le ​terme ​latin, ​ »clavus anni » ​désignait ​la ​nouvelle ​année. ​Les ​Romains ​utilisaient rituellement ​des ​clous ​pour ​marquer ​le ​temps ​et ​par ​leurs mains, ​un ​autre ​clou ​a ​fixé ​un ​moment. ​Le ​clou ​a ​transpercé la ​main ​de ​l’homme ​nommé ​Jésus. ​Ce ​clou ​qui ​perce, pénètre, ​ouvre, ​…peut ​nous ​libérer.
« Comment ​peux-tu ​dire: ​«Vous ​serez ​des ​hommes ​libres?»
…Si ​donc ​c’est ​le ​Fils ​qui ​vous ​donne ​la ​liberté, ​alors ​vous serez ​vraiment ​libres. ​Jean ​8: ​33…36
D’autres ​clous ​ont ​transpercé ​l’histoire, ​les ​clous ​de ​Jésus marqueront ​ils ​votre ​vie?

Samuel ​Clermont ​Louissaint

Sans​ ​titre
photographie
« Je ​pense ​qu’il ​ne ​faut ​pas ​trop ​cadrer ​les ​choses. ​Laisser ​la tradition ​à ​la ​parole ​véritable. ​Laisser ​l’art ​à ​l’art, ​si ​on dévoile ​les ​choses, ​où ​est ​l’intérêt.
Il ​n’y ​a ​pas ​de ​vérité ​absolu ​dans ​l’art, ​je ​préfère ​laisser ​à l’interlocuteur ​le ​soin ​de ​pouvoir ​s’évader, ​et ​d’avoir ​sa perception ​libre ​dénudé ​de ​tout ​encadrement… ​“sola scriptura”. ​Ironiquement, ​l’une ​des ​photos ​est ​celle ​d’un encadrement ​public. ​Lié ​au ​thème ​de ​“Sola ​Scriptura”, ​les oeuvres ​soulèvent ​trois ​points ​intemporels: ​la ​discorde, ​la beauté ​véritable, ​et ​l’amour ​fraternel. ​J’aimerais ​finir ​avec Isaïe ​“Il ​n’avait ​ni ​beauté, ​ni ​éclat ​pour ​attirer ​nos ​regards ​et son ​aspect ​n’avait ​rien ​pour ​nous ​plaire”.